Femme +40ans (extrait hydroalcoolique)

16.8030.80

UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Est-il utile de rappeler que les hormones façonnent la vie des femmes, depuis la puberté jusqu’à la vieillesse, en passant par les années de fertilité, la grossesse, l’allaitement et la ménopause ?
En y regardant de plus près et en identifiant l’interaction de nos hormones, nous pouvons, si nécessaire, intervenir de manière ciblée et restaurer l’équilibre hormonal sur le long terme.
Lorsque l’équilibre hormonal est déséquilibré, des troubles très divers peuvent apparaître : TROUBLES DU SOMMEIL, INFERTILITÉ, ACNÉ, PRISE DE POIDS, FRINGALES, RÉTENTION D’EAU, BOUFFÉES DE CHALEUR, TRANSPIRATION EXCESSIVE, IRRITABILITÉ, FATIGUE CHRONIQUE, TENSIONS DANS LES SEINS, SAUTES D’HUMEUR, PIEDS ET MAINS FROIDS, MIGRAINES, ABSENCE DE DÉSIR SEXUEL, KYSTES, FIBROME, SÉCHERESSE DES MUQUEUSES (VAGINALES, BUCCALES, OCULAIRES ET NASALES), HYPOTHYROÏDIE, DOULEURS ARTICULAIRES, PALPITATIONS, MANQUE DE CONCENTRATION, BAISSE DES PERFORMANCES, ANXIÉTÉ, ENDOMÉTRIOSE, DÉPRESSION, FUITES URINAIRES, etc., la liste est longue…
Ces nombreux symptômes sont en lien à une prédominance œstrogénique trop forte qui s’explique, entre 35 et 40 ans, par une réduction de la production de progestérone de 75 % alors que les œstrogènes ne déclinent que de 35%, créant un déséquilibre qui impacte le système hormonal dans son ensemble.
La progestérone (hormone stéroïde) joue donc un rôle majeur dans l’équilibre hormonal de la femme.
Elle est notamment responsable de la transformation de la muqueuse utérine et de l’augmentation de la température corporelle. Elle est aussi l’hormone par excellence de la grossesse et agit comme régulateur du métabolisme.
Mais la progestérone est SURTOUT PRÉCURSEUR INDISPENSABLE DES 3 AUTRES HORMONES STÉROÏDES que sont : la testostérone, les œstrogènes et le cortisol.
Ce cortisol qui est l’hormone du stress est également notre anti-inflammatoire endogène et dispensateur d’énergie. Vous savez, cette hormone qui, si elle n’est plus fabriquée en suffisance par vos surrénales (épuisées par le stress et la fatigue récurrente), ne vous permet plus le fameux « lâcher-prise » martelé de toute part ?!
Sachant que le cortisol est synthétisé à partir de la progestérone, QUI DIT CARENCE EN CORTISOL DIT AUSSI CARENCE EN PROGESTÉRONE. Et qui dit carence en progestérone, dit carence en cortisol. Carence qui à terme vous amène droit à l’insuffisance surrénalienne.
Comprendre les mécanismes d’interdépendance entre ces 4 hormones stéroïdes, cette boucle de régulation hormonale, est donc L’ALPHA ET L’OMÉGA D’UNE PRISE EN CHARGE EFFICACE ET PÉRENNE.
Pour résumer : une carence en progestérone, va impacter :
✅ votre testostérone (responsable de votre force musculaire, votre désir sexuel, votre source d’énergie, de motivation et de performance)
✅ vos œstrogènes (l’organisme peut fabriquer des œstrogènes à partir de la progestérone, mais pas l’inverse)
✅ votre cortisol (anti-inflammatoire endogène, anti-stress et dispensateur d’énergie)
✅ votre thyroïde (car, lorsque les œstrogènes ne sont pas contrebalancés par la progestérone, ils rendent les récepteurs cellulaires à l’hormone thyroïdienne moins réceptifs à cette dernière, de sorte que même si la glande thyroïde produit une quantité normale d’hormones, celles-ci sont rendues inefficaces et les symptômes d’hypothyroïdie apparaissent).
De même, sous l’influence des œstrogènes, les calories alimentaires sont emmagasinées dans le corps sous forme de graisses. ́ ̀ ’ .
J’ajoute que la carence en progestérone, du fait du fonctionnement réduit des ovaires, peut expliquer une surproduction d’androgènes favorisant l’acné.
C’est donc un peu le chien qui se mord la queue et on comprend mieux l’intérêt de combler la carence en progestérone pour rétablir l’équilibre !

Pour palier à cette carence, notre teinture est composée de plantes dites progestérones-like (qui miment l’action de la progestérone dans l’organisme), aussi appelées plantes lutéales :

  • Achillée millefeuille : la plante de la femme ! Progestérone-like, elle est la plante hormonale par excellence
  • Alchémille : aide l’ovaire à produire davantage de progestérone, notamment en cas de rétention d’eau (jambes lourdes, chevilles gonflées) et en prévention de fibromes
  • Gattilier : plante progestérone-like qui permet de lutter contre la rétention d’eau, les tensions mammaires, la sécheresse vaginale, les bouffées de chaleur, les troubles de l’humeur, les fibromes, mais aussi contre les maux de tête et les palpitations.

Un concentré de plantes agissant en synergie pour une action optimale.

Précautions d’emploi:

  • Déconseillé à la femme enceinte ou allaitante
  • Contre-indiqué en cas de cancer hormono-dépendant
  • Respecter les doses journalières recommandées
  • Conserver à l’abri de la lumière et l’humidité, bien refermer après ouverture.

Conseils d’utilisation :

30 gouttes 3 x par jour dans de l’eau ou dans une tisane chaude (“tisane perte de poids + 40 ans”), afin de permettre l’évaporation de l’alcool tout en profitant des bienfaits de la plante.

La prise se fait du 17ème au 26ème jour du cycle, chaque mois, durant toute l’année. Pour la femme ménopausée, la prise se fait 20 jours par mois, durant toute l’année.

Ingrédients : Achillea millefolium (sommité),  Alchemilla vulgaris (sommité), Vitex agnus-castus (fruit), Alcool biologique 40 %, eau.

 

Association conseillée :

Tisane Perte de poids + 40 ans -100g-

ou

Tisane Système lymphatique & œdème -100g-

Informations complémentaires

Poids 0.130 kg
Poids (ml)

50, 100

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Femme +40ans (extrait hydroalcoolique)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *