Pancréal (extrait hydroalcoolique)

16.8030.80

UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Il y a deux décennies le diabète ne concernait que les personnes d’âge mûr. Aujourd’hui, il affecte des populations de plus en plus jeunes au fur et à mesure que l’épidémie de surpoids se répand.

L’origine du diabète provient de la diminution progressive de sensibilité des tissus vis-à-vis de l’insuline. Cette dernière (hormone secrétée par le pancréas) a pour action principale de favoriser la pénétration du glucose sanguin dans les cellules pour y être utilisé, notamment à la production d’énergie. Cette insulinorésistance sollicite le pancréas qui finit par s’épuiser.

Les dangers du diabète résident dans ses complications vasculaires, en lien étroit avec la fixation spontanée du glucose en excès sur les protéines avoisinantes.

Il peut entraîner des accidents graves (coma hypo ou hyper glycémique), qui s’accompagne aussi de complications secondaires variées (parfois plus difficiles à soigner que le trouble principale de la glycémie), liées à une perturbation du métabolisme des graisses (cholestérol, lipoprotéines) et à une augmentation de la création de  radicaux libres chimiquement très réactifs et qui modifient le fonctionnement des cellules, voire entraîne leur destruction.

Parallèlement on observe des micro-réactions inflammatoires dans de nombreux tissus et surtout au niveau des petits vaisseaux sanguins ; la circulation sanguine est diminuée, les troubles trophiques et les infections favorisées.

Il expose également à une plus lente cicatrisation des plaies, une accélération du vieillissement artériel à tous les niveaux (surtout au niveau cardiaque), une baisse de la vision et de l’audition, une insuffisance rénale de plus en plus sévère qui peut aboutir à la mise en dialyse, l’émergence de dépression, une baisse significative des capacités psychomotrices et des fonctions cognitives, une diminution des capacités respiratoires…, la liste est longue.

Notre teinture est composée d’un puissant mélange de plantes qui aident au fonctionnement du foie et du pancréas, les deux organes principaux à prendre en compte dans la résistance à l’insuline. Les plantes qui la composent ont des propriétés  hypoglycémiantes+++, anti-inflammatoires, anti-oxydantes, dépuratives et détoxifiantes.  Elles agissent à la manière de l’insuline ou des médicaments hypoglycémiants, en :

  • empêchant l’absorption du glucose au niveau intestinal,
  • augmentant la synthèse et la libération de l’insuline pancréatique,
  • diminuant celle du glucagon,
  • accélérant la consommation du glucose sanguin (absorption dans les cellules, synthèse du glycogène, des graisses ou des protéines),
  • contrant les radicaux-libres responsables de la vieillesse et la mort prématurée des cellules,
  • diminuant la réaction inflammatoire des tissus.

Pour ce faire, 6 plantes incontournables :

  • Basilic sacré : hypoglycémiant, anti-inflammatoire et antioxydant, son impact positif sur le taux de sucre dans le sang est l’un de ses bienfaits les plus puissants et les plus importants. Pris à  jeun ou après un repas, il redonne aux cellules une meilleure sensibilité à l’insuline
  • Laurier : hypoglycémiant, anti-inflammatoire, il a également une action positive sur le cholestérol
  • Cannelle : protège les cellules pancréatiques permettant de sécréter l’insuline, améliore la sensibilité des cellules à cette hormone, favorise le transport du glucose et régule des enzymes impliquées dans les voies métaboliques du glucose
  • Géranium Robert : agit comme un anti-diabétique naturel, aidant à réguler les niveaux de sucre dans le sang grâce à ses composés actifs
  • Noyer : agit contre l’albumine / hypoglycémiant
  • Artichaut : favorise la cicatrisation du foie. Sa haute teneur en lutéoline a également un effet anti-cholestérol qui contribue à diminuer les risques cardiovasculaires.

Autant de principes actifs naturels de grande qualité, aux vertus reconnues, agissant en synergie, pour une efficacité optimale.

Précautions d’emploi:

  • Déconseillé à la femme enceinte ou allaitante
  • Contre-indiqué aux personnes qui suivent un traitement hypoglycémiant qui ferait double emploi (dans ce cas utiliser la teinture hépatique) https://compostelledesplantes.com/produit/hepatique-extrait-hydroalcoolique/
  • Respecter les doses journalières recommandées
  • Conserver à l’abri de la lumière et l’humidité, bien refermer après ouverture.

Conseils d’utilisation :

Adultes : 40 gouttes 3 x/jour dans un peu d’eau ou une tisane afin d’évaporer l’alcool. Cure de 3-6 mois avec fenêtre thérapeutique d’une semaine (3 semaines de prise et une semaine d’arrêt).

Ingrédients : Ocimum tenuiflorum (sommité), Juglans (feuille), Laurus nobilis (feuille), Cinnamomum verum  (écorce), Geranium robertianum (sommité), Cynara cardunculus var. scolymus (feuille), Alcool de fruits biologiques 40 %, eau.

Association conseillée :

Tisane Pancréal -100g-

Vinaigre Ortie & Sureau

*Ne peut se substituer à un avis médical, un régime alimentaire varié et équilibré et à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière conseillée.

Informations complémentaires

Poids 0.150 kg
Poids (ml)

50, 100

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pancréal (extrait hydroalcoolique)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *